1- Définition de l'éco-construction:


 qu'est ce que l'écoconstruction ? 

 

Ce serait un sous-ensemble dans le grand ensemble de l'écologie.

Ecologie / Définition (source Wikipédia):

L'écologie, aussi connue sous les noms de bioécologie, bionomie ou science de l'environnement ou environnementale, est la science qui étudie les êtres vivants dans leur milieu et les interactions entre eux.

Le terme écologie vient du grec oikos (maison, habitat) et logos (science) : c'est la science de la maison, de l'habitat. Il fut inventé en 1866 par Ernst Haeckel, biologiste allemandpro-darwiniste. Dans son ouvrage Morphologie générale des organismes, il désignait par ce terme « la science des relations des organismes avec le monde environnant, c'est-à-dire, dans un sens large, la science des conditions d'existence ».

Une définition généralement admise, particulièrement utilisée en écologie humaine, consiste à définir l'écologie comme étant le rapport triangulaire entre les individus d'une espèce, l'activité organisée de cette espèce et l'environnement de cette activité. L'environnement est à la fois le produit et la condition de cette activité, et donc de la survie de l'espèce.

Ecoconstruction / Définition ( Source Wikipédia):

L'écoconstruction ou construction durable est la création, la restauration, la rénovation ou la réhabilitation d'un bâtiment en lui permettant de respecter au mieux l'écologie à chaque étape de la construction, et plus tard, de son utilisation (chauffage, consommation d'énergie, rejet des divers flux : eau, déchets). Cette notion, apparue à la fin desannées 1960 cherche aussi à intégrer le plus respectueusement possible le bâti dans le milieu naturel en utilisant au mieux des ressources peu transformées, locales, saines, et dans le milieu urbain, de travail ou rural en favorisant les liens sociaux.

Une écoconstruction vise à consommer peu d'énergie pour le chauffage et l'eau chaude. Sa conception bioclimatique et la composition de ses parois lui permettent de consommer le moins possible d'énergies d'appoint, optimisant les apports solaires, les déphasages et une ventilation bien dimensionnée. Notons qu'une maison BBC (Bâtiment Basse Consommation) ou HQE (Haute Qualité Environnementale) n'est pas forcément écoconstruite : elle peut être isolée en laine de verre ce qui augmente nettement son coût en énergie grise, et peut diminuer son efficacité d'isolation en été. Une écoconstruction bien réalisée tendrait à stocker ses surplus d'énergie produits pendant les périodes creuse afin de pouvoir les utiliser lors des pics de consommation.

Une définition complémentaire :

Il s'agit de reprendre les procédés et les matériaux ayant un cycle de vie (extraction de la matière première,  fabrication, mise en oeuvre, destruction et traitement) au  bilan carbone nul ou ne générant que des polluants facilement absorbables par l'environnement, et de s'assurer d'un renouvellement de la matière première compatible avec la fréquence et la quantité de nos besoins.

L'abondance d'énergie a bouleversé nos techniques, nos anciens construisaient avec presque uniquement l'énergie humaine parce que soit l'énergie coûtait trop, soit parce qu'elle n'avait pas encore aidé à produire de nouveaux matériaux et bouleversé les techniques par la même occasion. Par conséquent, aujourd'hui, à l'inverse, parce qu'il s'agit de l'économiser ou de ne plus l'utiliser, nous revenons au savoir faire des anciens (nos Grand-parents ou Arrière Grand-parent qui n'ont pas connu le ciment ou qui ne l'utilisaient pas).

On retrouve dans des pays, où il n'y a pas d'économie semblable à celle que nous connaissons, ces techniques ou matériaux.